De la reconnaissance statutaire à la reconnaissance de la qualité de ses prestations, l’IUA, de sa création à ce jour, s’est régulièrement soumis à différents organes et instances d’agrément, d’accréditation et de reconnaissance.

Université privée, l’IUA a dû solliciter et obtenu toutes les autorisations nécessaires auprès des autorités compétentes avant le démarrage de ses activités.

Ainsi l’IUA a-t-il obtenu son agrément et sa reconnaissance officielle par l’Etat de Côte d’Ivoire par la Décision N° 952/MES/DESUP du 30 décembre 2004, portant autorisation de création de l’IUA et par l’Arrêté N° 114/MES/DESUP du 03 mars 2005 portant autorisation d’ouverture et de fonctionnement de l’IUA du le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de Côte d’Ivoire (MESRS).

Dès sa création, l’IUA s’est ouvert au monde par des missions à l’étranger, l’accueil d’étudiants et de professeurs invités, par l’embauche d’enseignants originaires d’autres pays, par l’organisation de conférences scientifiques d’envergure internationale et la signature de plusieurs accords de partenariats avec d’autres universités internationales et organisations régionales.

Toute cette démarche qui s’inscrit dans une dynamique de valorisation et de reconnaissance a obligé l’IUA à se soumettre et à soumettre ses méthodes et ses pratiques aux normes et standards d’évaluation d’institutions nationales et internationales.

L’IUA a soumis récemment sa candidature au Programme d’Appui et de Développement des Centres d’Excellence Régionaux au sein de l’UEMOA (PACER) et bénéficie depuis l’année 2013 d’une subvention d’accompagnement de 90 millions de francs CFA.

Après examen de son dossier, l’IUA a été accepté, depuis le 10 décembre 2014, en qualité de membre titulaire de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie).

Après dix années d’activités, l’Institut a pu expérimenter et mesurer toute l’importance de pénétrer les circuits internationaux, notamment pour offrir un cadre de formation et de recherche adapté aux besoins actuels et futurs.

L’IUA nourrit toujours l’ambition de s’ouvrir davantage au monde en devenant un carrefour d’échanges et de communication de connaissances où s’entremêlent des personnes d’horizons multiples animées par une volonté commune de se développer et d’appréhender le savoir de la manière la plus universelle possible.

Au plan national, l’IUA considère le partenariat national comme une voie de développement des connaissances et de renforcement institutionnel permettant de situer l’expérience universitaire dans l’horizon le plus large possible.

C’est dans cette perspective qu’il a signé dès 2004 un accord de partenariat avec l’Université Félix Houphouët BOIGNY (Abidjan-Cocody).

Des actions de redynamisation sont en cours en vue de rendre la collaboration encore plus profitable aux deux institutions.

A la requête de l’IUA, l’Université Alassane OUATTARA de Bouaké, l’autre université publique nationale, a déjà effectué une visite d’évaluation des campus de l’IUA afin d’apprécier ses capacités scientifiques, pédagogiques et techniques à répondre à leurs exigences.